Interview : Laurence Crucifix, bourgmestre de Libramont-Chevigny

Si tout le monde connaît Libramont pour sa foire agricole, certains seront surpris d’en apprendre plus sur cette commune. Saviez-vous par exemple qu’il s’agit de la 5e commune la plus étendue de Belgique ? De quoi donner du fil à retordre pour la gestion de l’eau locale… mais rien de bien grave quand on apprécie sa région et son patrimoine. D’ailleurs, ce qui plaît le plus à Laurence Crucifix, bourgmestre de la commune de Libramont-Chevigny, c’est la présence de la nature à 5 minutes du centre, de ses commerces et services. Voilà une bonne raison pour développer des espaces de convivialité… entre autres projets de développement. Elle vous en dit plus sur ce qui est prévu sur le territoire.

Quels sont les projets majeurs prévus ?

À long terme, c’est l’aménagement de la place communale et de la place de la gare afin de les redynamiser avec des espaces de convivialité, des terrasses, des commerces, de la mobilité douce… Nous voulons en faire une place plus conviviale pour des moments de flânerie, un vrai lieu de rencontre pour les Libramontois avec plaine de jeux pour enfants, fontaines sèches, parkings verdoyants, halle aux produits locaux… Il y a aussi le parc paysager plutôt méconnu : 15 hectares de balades qui seront mis en valeur avec des modules de parcours santé et des accès pour améliorer sa visibilité.

Dans les 6 prochains mois, qu’est-ce qui va changer pour Libramont-Chevigny ?

Avec la vaccination généralisée, nous espérons une reprise de la vie festive… Comme chaque village a son comité des fêtes, nous espérons pouvoir nous retrouver avec nos voisins et relancer les festivités…
Vont aussi être lancés les « librachèques » : des bons pour se faire plaisir et soutenir les commerces locaux, qui seront donnés en cadeaux pour tout ce qui est jubilaire, naissance, etc.

Il y a un projet de terrain multisports (football, basket, pétanque, etc.) à Saint-Pierre avec aménagement de parking. Situé près de l’église, de l’école et de la salle de village, c’est un chouette projet intergénérationnel qui inclut  aussi toutes les tranches d’âge. Les travaux vont commencer sous peu. Il y a donc aussi des projets dans les villages ! 

Que pensez-vous de la question de l’énergie verte et de l’approvisionnement en eau ? 

Côté énergie verte, nous avons le projet de chaudière à miscanthus (une plante qui régule la teneur en nitrates dans le sol). Comme nous sommes notre propre gestionnaire et distributeur d’eau, ce projet permet de limiter le nitrate dans l’eau de la commune… Il implique les agriculteurs, qui ont leur terrain dans les zones de captages et sources, dans ce projet pilote : ils plantent le miscanthus, qui peut ensuite être revalorisé en carburant pour une chaudière installée dans la salle du village de Laneuville. C’est un chouette projet d’économie circulaire qui combine l’agriculture, la biodiversité, la propreté de l’eau et l’énergie renouvelable… 

Pour ce qui est de l’eau, nous avons des fontainiers : un service qui est bien reconnu. Et puisque Libramont se développe, nous cherchons de nouveaux puits. Les périodes de canicule posent aussi problème. Nous avons plusieurs endroits de captages, que nous allons relier ensemble pour pouvoir compenser en cas de problème d’approvisionnement. Ce sera un travail sur les 3 prochaines années et un des gros investissements de ce moment.

Quelle est la dernière nouveauté visible pour vos citoyens dans votre commune ?

La crèche Libr’Arsouilles. C’était déjà une Halte Accueil. Elle a été transformée en crèche car il y avait énormément de demandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Les solutions jeux : Avril 2021

Article suivant

Le site web du moment : InFlash

Total
1
Partager