Le portrait du mois : Yannick Lamoline

S’il a passé une bonne partie de son enfance à Liège, Yannick est revenu dans les Ardennes à l’âge de 20 ans pour reprendre la société de son père avec son frère John. Il vit à Bercheux depuis, à quelques maisons de son bureau, où ses chats le rejoignent volontiers durant la journée. 

Comme la plupart des indépendants, son boulot prend beaucoup de son temps libre… Mais dès qu’il en a un peu, ce couche-tard en profite pour faire la fête avec ses amis, aller voir un match de foot à Liège, se reposer en regardant une série ou en écoutant de la musique. S’il apprécie un peu tous les genres, il reste un inconditionnel du rap, français ou américain.

Ce qui passionne ce bosseur, c’est le sport, et particulièrement le foot. Yannick est d’ailleurs un grand supporter du Standard de Liège, comme son père, avec qui il s’est rendu au stade très souvent depuis 30 ans. Il a également pratiqué la boxe thaï… 

Si cet amateur de cuisine asiatique a passé la plupart de ses vacances en Thaïlande ces 15 dernières années, c’était d’abord pour soutenir son meilleur ami boxeur pro. Mais ce qui lui plaît le plus dans ce pays, c’est le royaume du sourire et la culture de la gentillesse : une mentalité qu’il admire. Pas étonnant que son conseil de vie soit de vivre au jour le jour, sans prise de tête et de ne pas trop s’attacher aux choses matérielles…! Et puis, parfois, l’entrepreneur ardennais se dit que s’il pouvait tout recommencer, il envisagerait de tester la vie là-bas : tenir un café-restaurant en bord de mer… mais loin de sa famille et de ses amis, ça ne serait sûrement pas pareil.

Yannick Lamoline, cogérant.


Lamoline Jacky & Fils srl
Route de la Ronde Fagne, 28 – B-6640 Bercheux 
Route des Ardennes, 89 – B-6780 Messancy

info@lamoline.be
T. +32 (0)61 25 54 85

www.lamoline.beFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Interview : Mathieu Rossignol, bourgmestre de Bertrix

Article suivant

Harcelé(e) à l'école... "Brise le silence", le projet musical de l'école de Ethe

Total
32
Partager