Le dossier du mois : Mobilité

En route vers une planète plus propre

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions ! Pour prendre le chemin de 2022, nous avons décidé de parler mobilité. Il faut dire que la question du transport est au cœur de l’actualité ! L’électrification des véhicules s’accélère… Plus respecteuses de l’environnement, ces voitures aux nouvelles technologies prennent la route vers une planète plus propre.

Vers une mobilité plus verte

La prise de conscience environnementale impacte inévitablement la mobilité. Pour preuve : interdites d’ici 2035 en Belgique, les voitures à moteur thermique devront se ranger définitivement sur le bas-côté. Les voitures électriques prendront donc le relais. Un changement qui s’opère déjà, les constructeurs ayant tous étoffé leurs gammes. L’enjeu écologique est majeur : celui d’une mobilité moins polluante afin d’assurer un avenir meilleur pour les générations futures. Et si certains n’hésitent pas à utiliser le vélo, la trottinette, les rollers ou leurs pieds, la voiture conserve une grande place dans les trajets quotidiens, notamment du domicile vers le travail, même si de plus en plus de personnes s’orientent vers le co-voiturage. En partageant leur véhicule, elles réduisent leurs frais de déplacement et désengorgent, autant que faire se peut, le trafic routier.

La révolution électrique

En 2022, la voiture reste le moyen de transport le plus adapté à nos modes de vie. Si les citoyens des grandes villes ont davantage de possibilités pour se tourner vers des solutions de transport alternatives, les habitants de milieux ruraux peuvent difficilement se déplacer sans véhicule. Mais avec l’avènement de la voiture électrique, il semblerait qu’une solution plus écologique se profile à l’horizon. D’ailleurs, les constructeurs automobiles ont enclenché la vitesse supérieure et propose, dès à présent, de nombreux modèles en version électrique ou hybride qui sont donc en passe de devenir les véhicules de demain. Outre leurs performances de plus en plus optimisées, il est à noter également une efficacité énergétique redoutable, qui n’a rien à envier aux voitures diesel ou essence.

Des batteries plus performantes

L’un des critères qui freinait de nombreux consommateurs pour l’achat d’une voiture électrique réside dans l’autonomie de la batterie. Cet argument a été entendu par les constructeurs qui planchent à leur développement afin d’obtenir des batteries nouvelle génération aux plus grandes performances. Et ils ne sont pas les seuls puisque de plus en plus de start-up tentent également de sortir leur épingle du jeu. 

Bien conscients des critiques émises à l’encontre de la pollution engendrée par les batteries, les constructeurs visent à proposer un meilleur recyclage des déchets résiduels. Un enjeu capital puisque le recyclage de ces batteries va augmenter dans les années à venir. Autre argument jouant en faveur des véhicules électriques, c’est le peu d’entretien qu’ils demandent : vidange, changement de courroie de distribution ou remplacement des filtres à air, pour ne citer qu’eux, feront partie de l’histoire ancienne. 

Des bornes “fast-charging”

Preuve que le virage est amorcé, on constate en Belgique le développement des stations de charge ainsi que des endroits disposant de surperchargeurs permettant au véhicule, qu’il soit électrique ou hybride, de charger 80% de sa batterie en une vingtaine de minutes. Et si on ne trouve pas encore des stations de chargement électrique à tous les coins de rue, gageons que leur déploiement ne saurait tarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Horoscope de la semaine (20.12 au 26.12)

Article suivant

Cinq participants de My Tiny Restaurant (Tipik) viennent de la province de Luxembourg

Total
1
Partager