Interview : Henri Thiry, bourgmestre d’Étalle

Pour Henri Thiry, bourgmestre d’Étalle, la convivialité du tissu associatif, la beauté des sites patrimoniaux et la diversité des projets sont particulièrement motivants. D’ailleurs comme partout, des dossiers, il y en a des tas et ils évoluent pas à pas. Citons, par exemple, le Plan Communal de Développement Rural qui se finalise ou encore le Plan Communal d’Aménagement Révisionnel qui passe en phase 2 avec un nouveau lotissement (pour les jeunes Stabulois, entre autres conditions) ; sans parler de la transformation de divers bâtiments publics (mairie, presbytère de Vance, etc.), de la mise en place d’un réseau de chaleur et d’une plateforme locale de séchage des plaquettes.

Quels sont les projets prévus en ce moment ?

“Nous en avons plein. Nous allons notamment passer à l’isolation et l’extension des complexes sportifs de Chantemelle et Fratin, y installer des panneaux thermiques et photovoltaïques ainsi que des bornes de recharge pour vélos électriques. 

La mobilité douce revient aussi sur le devant de la scène. Nous avons pour projet de relier Sainte-Marie et Villers-sur-Semois par des petits chemins avec passerelles pour vélos et piétons, ainsi que d’assurer des chemins en bi-bande sur la chaussée romaine pour les véhicules agricoles, les piétons et les vélos.

Il y a quelques soucis dans le réseau d’égouttage. Nous faisons des passages caméras dans les égouts tous les ans mais les orages ont révélé 2-3 points où il faut agir rapidement.
Dans la forêt, nous avons entre 15 et 20 hectares de résineux scolytés. Nous avons donc décidé de replanter 15 hectares d’essences diverses. Nous voyons cela avec le DNF. 

Nous savons également que le nouvel hôpital à Houdemont (Vivalia 2025) pourrait avoir besoin d’eau : la commune de Habay nous a déjà fait la demande pour les dépanner en cas de besoin. Tout cela doit être prévu. Nous devons réanalyser notre capacité à fournir de l’eau et évaluer si nos nappes phréatiques sont suffisantes. Nous avons la chance d’avoir des réserves d’eau en quantité. Ce n’est pas une raison pour la jeter. Mais il y a une certaine solidarité, je pense aussi, à avoir avec les communes voisines, si jamais elles étaient dans le besoin.”

Dans les 6 prochains mois, qu’est-ce qui va changer dans votre commune ?

“Nous achevons les transformations à l’école de Chantemelle. Des travaux à l’école de Vance débuteront d’ici février-mars. Nous avons également les subsides et le permis pour les agrandissements de l’école d’Etalle, qui vont se réaliser en trois phases et devraient commencer l’année prochaine. Des travaux d’aménagements de voiries sont prévus dans les villages de Fratin et Mortinsart. Nous allons engager un fontainier pour qu’il puisse prendre le temps de connaître le réseau, avec les fontainiers expérimentés.”

Quelle est la dernière nouveauté visible par vos citoyens dans la commune ? 

“Nous avons le contournement qui devrait avoir rouvert d’ici la sortie du magazine. C’est une route régionale, mais elle impacte tellement de monde… ! Nous venons également de réaliser un parcours santé de 3,2 km dans les bois avec des arrêts à peu près tous les 300 mètres pour les sportifs et les enfants…”

Que pensez-vous de la question de relance du trafic ferroviaire entre Étalle et Marbehan ?

Retravailler avec le rail reste bien sûr dans nos projets et dans celui de certaines entreprises. Maintenant, nous connaissons toute la difficulté du rail… D’autant qu’avec les travaux du contournement, ils ont retiré les rails du passage à niveau. Cependant, Infrabel nous a dit qu’ils seraient prêts à les remettre sans problème, s’il y a vraiment une demande des entreprises, avec un trafic assez soutenu. Il faut que les entreprises soient sûres que la livraison se fasse en temps et en heure… sans parler du fait qu’après ce point de chute, il faut peut-être recharger sur camion pour distribuer les produits. Quoi qu’il en soit, nous restons confiants. Le prix du mazout est en train d’évoluer dans un sens qui pourrait inciter les entreprises à aller vers le rail… Mais il faut qu’Infrabel et la SNCB aient aussi une politique plus attractive pour ces entreprises. Bref, un gros dossier avec beaucoup d’intervenants.”

Un message à faire passer à nos lecteurs ? 

“Nous avons changé notre formule de bulletin communalVivre à Étalle” avec un format plus petit mais riche en photos pour vous tenir informés. Nous devons peut-être encore améliorer notre manière de communiquer. Nous réfléchissons à un panneau d’infos.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Le livre du mois : La Dame du Jour

Article suivant

Envie de shopping ? Mode, food, déco

Total
1
Partager