Interview : Serge Bodeux, bourgmestre de la commune de Habay

Ce que Serge Bodeux apprécie le plus à Habay, c’est son côté à la fois rural et urbain. Dans cette “ville à la campagne” où il fait bon vivre, on a accès aux sports, aux commerces, à la culture ET à la nature. Bien sûr, il y a toujours la place pour des améliorations et réaménagements. C’est ce que reflètent de nombreux projets communaux, sans parler du fait que, dans un avenir plus ou moins proche, le territoire va accueillir de plus en plus d’habitants : 1200 logements supplémentaires sont attendus d’ici 2030 (quartier du Chachi, ZAC 5 à Habay-la-Neuve, écoquartier de Marbehan…). Alors, que va devenir Habay ?

Quels sont les projets majeurs prévus pour votre commune ?

« Il y a plusieurs grands projets, comme celui de la rénovation urbaine sur et autour de la place Nothomb, pour laquelle une commission s’est réunie régulièrement. À partir de l’automne, on entre dans la phase concrète : on va pouvoir s’atteler au “comment” et peut-être voir sa réalisation d’ici 2023. Une salle de spectacles est également attendue au centre de Habay-la-Neuve, ce qui amènera de la vie et contribuera à soutenir les commerces locaux. »

Dans les 6 prochains mois, qu’est-ce qui va changer pour votre commune ?

« Plusieurs vieux dossiers vont se concrétiser :  l’aménagement de la place du Centenaire à Habay-la-Vieille (aménagement paysager et plaine multisport – un projet monté depuis 2008 par le PCDR) ; on aimerait que le lotissement de Hachy (un projet qui date de +/- 15 ans) puisse démarrer aussi. »

Face à une telle croissance démographique, l’approvisionnement en eau est une source d’inquiétudes. Comment y répondez-vous ?

« Nous sommes en cours de discussion avec la SWDE et nous prévoyons des forages complémentaires pour assurer la distribution. En attendant que cela se concrétise, il y aura sûrement toujours des personnes pour critiquer, mais ça avance.

La question de l’eau, c’est comme pour tout : est-ce que les écoles suffiront ? On prévoit une extension à Hachy, un projet d’école alternative, à la demande des parents à Habay-la-Neuve, car on ne souhaite pas déforcer l’école communale. Des espaces de sport et de culture manquent aussi. Il va y avoir une extension au complexe du Pachis pour augmenter la disponibilité des locaux pour les entraînements et cours des clubs et associations de la commune.

Bref, pour le sport, les écoles, la culture et même les services administratifs (mairie, service travaux), il faut anticiper… »

Que pensez-vous de la question des éoliennes à Habay ? 

« Personnellement, je ne voudrais pas voir 3-4 parcs éoliens sur Habay… Après, ce sont les citoyens qui trancheront lors de la consultation populaire. Quand les éoliennes ont des pieds sur les terrains communaux, on aura notre mot à dire, mais pour le reste, on ne sait rien faire… »

Que pensez-vous du projet d’hôpital à Houdemont dont le permis devrait être déposé au cours du premier trimestre ?

« Le projet Vivalia 2025 est bien lancé et je pense qu’il aboutira. Sur les deux sites proposés, c’est l’emplacement que nous préférions. L’autre site (Habay-Gare) aurait divisé le village et il y a eu une opposition citoyenne. Ici, même si la localisation gêne toujours des gens, on est davantage à l’écart du village et cela n’aura pas d’impact sur les rues d’Houdemont. Sauf urgence, l’échangeur sera le seul point d’accès. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Loïc rêve de retrouver une vie sans douleur

Article suivant

Ça sent bon le printemps dans l'Inside 94 de Mars !

Total
6
Partager