Hamipré : de la légèreté et de l’audace pour la Lux Fashion Week

Alliant sensibilité et grain de folie, la participation de la styliste chestrolaise à la Lux Fashion Week a apporté une touche aérienne au défilé digital 2020.

C’est inspirée par la pause temporelle du printemps et ses voyages en Europe que Myriam Simon a conçu sa collection de boléros à l’aiguille avec les trésors de ses tiroirs (upcycling, bonjour !). Ces pièces ont été présentées par des danseuses classiques sur la musique du Ravel…

Révélant un côté à la fois réflexif et provocateur, la styliste-modéliste chestrolaise a également créé un masque doté de menottes au niveau des élastiques : voilà de quoi s’interroger sur nos propres blocages et ceux imposés par la situation sanitaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Horoscope de la semaine (15.11 au 21.11)

Article suivant

Manger au resto dans le noir : on l'a testé et on vous dit tout !

Total
0
Partager